Le requin des légendes

 

 

 

 

 

                                                                                                  Dieu-requin du Pacifique

Les polynésiens parlaient de Kauhuhu, le dieu requin qui demeurait dans une grande caverne, palais dont aucun visiteur n’était jamais ressorti. Selon la mythologie des aborigènes d’Australie, Bangudja, le requin tigre attaqua un homme dauphin dans le golfe de Carpentarie, y laissant une grande tache rouge que l’on peut voir aujourd’hui encore sur les rochers de Cham Island. Les indigènes des îles Salomon, dont la religion est peuplée de spectres, d’esprits et d’autres manifestations surnaturelles, croient que le corps des requins sont habités par les fantômes des défunts. Chez les indiens de la cote nord-ouest de l’Amérique du nord, les représentations picturales des « chiens de mer » étaient fréquentes, en souvenir d’une femme qui avait été enlevée par un squale pour devenir elle-même requin.

A l’exception des peuples du Pacifique, les autres civilisations n’ont jamais fait du requin un symbole. Les légendes européennes ne mentionnent guère cet animal, d’ailleurs absent des fables d’Ésope.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site