Quatre types de requins rejoignent la liste des espèces menacées d'extinction

 

 (Photo AP)Une équipe de chercheurs spécialistes de la pêche a ajouté quatre types de requins à la liste des espèces menacées d'extinction qui inclut déjà le grand requin blanc et le requin baleine mangeur de plancton.

L'étude, publiée jeudi, conclut que 11 espèces de requins et de raies évoluant principalement dans les eaux océaniques sont dans une situation suffisamment critique pour intégrer la «liste rouge» des espèces menacées établie par la «World Conservation union» qui a révélé ces résultats lors d'une conférence de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique, à Bonn.

Parmi ces espèces figurent les plus célèbres requins du monde - le grand requin blanc et le requin baleine - ainsi que cinq espèces de raies.

Sonja Fordham, co-auteure de l'étude et directrice de l'Alliance des requins, une organisation de défense des requins basée en Belgique, a expliqué que les requins étudiés sont plus souvent que d'autres chassés par les pêcheurs en haute mer.

«Les pêcheurs, qui habituellement chassent d'autres espèces, commencent à cibler les requins pour tenter de développer de nouveaux marchés», a-t-elle expliqué à l'Associated Press.

Si certains gouvernements ont récemment introduit des quotas de pêche pour les requins, il n'existe en revanche aucune limite à la pêche aux requins dans les eaux internationales, a-t-elle observé. Cela autorise les pêcheurs à exploiter les populations de requins à un moment où ils ont de plus en plus de valeur.

La demande de soupe de requin augmente en Chine et les Européens sont de plus en plus amateurs de la chair de ce grand poisson, note l'étude.

(Source : cyberpresse.ca)

 

Coup de projecteur sur 10 espèces menacées d’extinction

Source : WWF

Quelques jours après la plus grande conférence internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction, la CITES [1], nous vous proposons de découvrir le palmarès publié par le WWF des 10 espèces les plus menacées par le commerce et pour lesquelles il faut agir sans plus attendre. La conférence a regroupé 171 pays et s'est tenue du 3 au 15 juin à la Haye aux Pays-Bas.

Le palmarès du WWF reprend les espèces suivantes :

  • Le requin-taupe  - Le requin taupe est un requin puissant, de taille moyenne et grand migrateur. Sa viande et ses nageoires sont très prisées sur le marché international. Le WWF demande aux gouvernements de l’inscrire à l’Annexe II de la Convention.
  • L’aiguillat commun  - L’aiguillat commun est un requin plus mince et plus petit, portant de petites taches blanches. Il peut atteindre un mètre de long et voyage en groupe. On le trouve dans les eaux froides et côtières des quatre coins du globe. Plus connu sous le nom de saumonette, il est utilisé dans les fish and chips anglais. En Allemagne, sa chair est fumée et très prisée.  Le WWF demande aux gouvernements de l’inscrire à l’Annexe II de la Convention.
  • Le poisson-scie – Les populations des sept espèces de poissons-scies ont toutes drastiquement diminué. Ces poissons sont vendus vivants aux aquariums publics. La viande et leurs nageoires sont également consommées et leur museau en forme de scie est souvent vendu comme souvenir ou comme arme décorative. Cette espèce est également utilisée en médecine traditionnelle. Le WWF demande aux gouvernements de l’inscrire à l’Annexe I de la Convention. 
  • Le tigre – En plus des menaces constantes qui pèsent sur son habitat, une ancienne menace risque de ressurgir de Chine. Le pays risque en effet de ré-autoriser le commerce de tigres nés en captivité. Le WWF demande aux gouvernements de prendre des mesures communes pour stopper toute forme de commerce de tigres, particulièrement en Chine, et d’augmenter ses efforts de surveillance partout en Asie.
  • Les rhinocéros d’Asie – Chassées depuis toujours pour sa corne, ingrédient fortement prisé dans la médecine traditionnelle asiatique, les populations de rhinocéros sont aujourd’hui décimées par la destruction de leur habitat forestier. Le WWF demande aux gouvernements de faire des efforts pour faire appliquer la loi et d’aider des pays comme le Népal à faire cesser le braconnage.
  • Le corail rouge et rose  - Un joyau provenant des récifs des atolls, cette espèce est la plus chère parmi les coraux précieux. Le corail rose est pêché depuis 5000 ans pour la bijouterie et la décoration. La surexploitation et la destruction de colonies entières suite à l’utilisation de méthodes de pêche destructrices et au dragage des sols ont entraîné une diminution sévère des populations de coraux. Le WWF demande aux gouvernements d’inscrire toutes les espèces de corail rouge et rose à l’Annexe II de la CITES.
  • L’anguille européenne - L’anguille européenne vit dans les écosystèmes côtiers et les eaux douces à travers toute l’Europe, et ce y compris dans les pays méditerranéens. Les stocks ont dramatiquement diminué dus à la perte d’habitats en eaux côtières et intérieures, à la pollution des eaux, aux barrages, au transfert de parasites et de maladie, mais aussi à la surpêche et au braconnage. La demande sur le marché international est énorme, aussi bien pour les anguilles juvéniles vivantes, élevées en aquaculture en Asie, que pour la viande très prisée des anguilles « adultes ». Le WWF demande aux gouvernements de lutter contre tous les facteurs de mortalité et d’inscrire cette espèce à l’Annexe II de la Convention .
  • Les éléphants – Le braconnage continu et le commerce illégal de l’ivoire à l’échelle internationale sont stimulés par un trafic effréné, particulièrement entre l’Afrique et l’Asie. Malgré les accords de la CITES et les efforts de certains pays, les marchés domestiques sont toujours florissants. Il est temps de montrer une volonté politique pour fermer les marchés domestiques d’ivoire non réglementés et illégaux, qui ne font qu’encourager le braconnage des éléphants.
  • Les grands singes  - Les populations sauvages de grands singes (gorilles, chimpanzés, bonobos et orangs-outangs), continuent de décliner de façon dramatique. Elles sont notamment menacées par les effets combinés du commerce illégal d’animaux vivants, principalement comme animaux de compagnie, du braconnage pour la viande, de la destruction et de la fragmentation de leur habitat. Le WWF demande aux gouvernements et à la CITES de mettre un terme à ce commerce illégal, en commençant par garantir l’application effective des lois existantes et de peines adéquates.
  • L’acajou à grande feuille – Le commerce international de cette précieuse essence d’arbre présente dans les forêts tropicales d’Amérique centrale est réglementé depuis 2002. L’inscription à l’Annexe II de cette espèce fait suite au déclin des populations ainsi qu’à l’abattage et au commerce illégaux. Seul un pays exporte toujours de grandes quantités d’acajou : le Pérou. Cinq ans après, la situation est toujours la même. Une action conjointe est nécessaire.

Les menaces engendrées par le commerce de certaines espèces ont été signalées à la CITES depuis plus de 30 ans. ” explique Stéphane Ringuet, chargé de programme TRAFFIC au WWF-France. “Si ces menaces n’ont pas disparu, d’autres ont vu le jour liées aux changements dans la dynamique de l’économie mondiale. Quel que soit le problème,rien ne changera tant que les gouvernements ne prendront pas au sérieux ce commerce et ses conséquences néfastes pour la conservation de la biodiversité et les populations locales.”

Les espèces sont répertoriées dans trois annexes suivant le niveau de menace qui pèse sur elles :

- l’annexe I comprend des espèces menacées d’extinction, qui sont ou pourraient être affectées par le commerce international. Ce commerce est le plus souvent interdit ;

- l’annexe II comprend des espèces qui ne sont pas actuellement menacées d’extinction mais qui risqueraient de le devenir si leur commerce international n’était pas réglementé, ainsi que les espèces qui leur ressemblent. Leur commerce international est réglementé par un système de permis ;

- l’annexe III comprend des espèces ou des populations qu’un pays réglemente sur son territoire et pour lesquelles il demande l’assistance de la communauté internationale afin de contrôler ses exportations.


[1] Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore sauvages menacées d’Extinction

 

 

 

Océans - "Les populations de requins ont

décliné de moitié"

TF1-LCI requins-marteaux
Agrandir l'image

Crédit Photo : Rob Stewart : Sharkwater

Des rassemblements de requins-marteaux près des Galapagos.

 

 

"Les populations de requins ont décliné de moitié"

  • Interview- Alors que le documentaire "Les seigneurs de la mer" sort en salles, le chercheur Bernard Seret dénonce les menaces qui pèsent sur les requins.

  • La France est en partie responsable de cette situation.

Propos recueillis par Matthieu DURAND - le 09/04/2008 - 09h19

Le requin, un prédateur menacé par un plus grand prédateur... l'homme. C'est le message que transmet Rob Stewart dans son documentaire Les Seigneurs de la mer, qui sort ce mercredi sur les écran (lire l'encadré ci-dessous). Lors de la présentation du film en avril 2007, au festival Jules Verne, à Paris, LCI.fr avait interviewé Bernard Seret, spécialiste des squales au Muséum national d'histoire naturelle de Paris et à l'Institut de recherche pour le développement (IRD). Voici le constat alarmant qu'il avait dressé :

LCI.fr : Le film Les Seigneurs de la mer met en lumière les menaces qui pèsent sur les requins. Qu'en est-il exactement ?

Bernard Seret (1) : On comptabilise 470 espèces différentes de requins : certaines ont vu leur population chuter de 90%, d'autres de 40%. En moyenne, le déclin est de l'ordre de 50%. C'est la conséquence de l'industrialisation de la pêche depuis les 30 dernières années et d'une forte demande sur le requin à partir des années 90.

LCI.fr : Cette forte demande est-elle liée à la consommation des ailerons de requins dans les pays asiatiques ?

B. S. : On a toujours consommé de la chair de requin partout dans le monde, y compris en Europe. L'émergence économique de pays asiatiques qui sont consommateurs de chair de requins, et notamment de leurs ailerons, a en effet fait exploser la demande. Avec la diminution des stocks [nombre de requins pêchés, NDLR], les prix s'envolent et cela attire des pêcheurs dans le monde entier. Le problème est mondial puisque vous pouvez trouver à Paris des ailerons de requins à 300 euros le kilo. Il faut aussi savoir que parmi les dix principaux pays pêcheurs de requins, quatre sont européens : l'Espagne, la France, le Royaume-Uni et le Portugal.

Selon la FAO, chaque année, 800.000 tonnes de requins sont pêchées dans le monde, ce qui représente entre 30 et 150 millions de requins. Mais on estime que ce chiffre officiel doit être multiplié par deux du fait des captures non déclarées, qu'elles soient involontaires — certains pays ne disposent pas d'organismes de pêche qui peuvent tenir des statistiques — ou pas. Il faut d'ailleurs distinguer les pêches "accidentelles", qui ne visent pas directement les requins mais qui aboutissent à leur capture, comme le font notamment les thoniers ; et les pêches de plus en plus ciblées sur les requins.

LCI.fr : Le film montre que les ailerons sont souvent découpés sur des requins encore vivants puis rejetés à la mer...

B. S. : L'agonie d'un requin dont les ailerons ont été découpés peut durer jusqu'à 90 jours ! Car s'il ne peut plus nager, il peut encore respirer. Au-delà de cette question éthique, toute carcasse rejetée à la mer représente un gâchis écologique mais aussi économique car la chair reste consommable. Une réglementation européenne interdit depuis 2003 le prélèvement d'ailerons avec rejet de la carcasse à la mer, c'est-à-dire que tout requin pêché doit être ramené au port. Mais des dérogations sont données d'office : l'Espagne en a fait la demande, pas la France, mais cela veut dire que les pêcheurs français ne déclarent pas leurs prises de requins.

LCI.fr : Quelles sont les conséquences du déclin des populations de requins ?

B. S. : Si vous éliminez les prédateurs, vous provoquez des effets en cascade. Une étude a montré que dans une région des Etats-Unis, la pêche a fait disparaître les grands requins. Les requins intermédiaires et les raies, qui sont de la même famille, se sont alors mis à pulluler et ont mangé toutes les palourdes. Et la disparition de ces coquillages a fortement nui à l'économie de la pêche. Au large de la Namibie, la disparition des requins et des autres prédateurs a provoqué la prolifération des méduses. Lesquelles mangent les œufs de poissons d'où la chute des stocks dans des eaux pourtant très poissonneuses. Le requin est en situation de crise mais ceci est à replacer globalement dans le contexte de la raréfaction des ressources halieutiques.

Enquête sur une espèce menacée

"L'animal que nous craignons le plus est celui sans lequel nous ne pouvons vivre", affirme Rob Stewart dans son film Les Seigneurs de la mer (Sharkwater), qui sort ce mercredi sur les écrans. Le cinéaste-plongeur clame sa passion pour les requins devant l'objectif et dans la mer. Tel Tintin sur la piste des squales, on le suit remonter la filière des ailerons de requins, des pêches illégales dans le sanctuaire des Galapagos jusqu'aux restaurants d'Asie. Des images volées, prises sur le vif, côtoient de superbes séquences sous-marines. Le requin, prédateur devenu proie, apparaît dans toute sa beauté et sa fragilité. Les Seigneurs de la mer fait voler en éclat le mythe du monstre des profondeurs.

Commentaires (93)

1. Apoops 14/11/2008

Je fais mon sujet de TPE sur le massacre des requins,étant en série sciene éco je dois surtout traiter de l'aspect économique de celui-ci notament avec la pêche aux ailerons.
Ci vous avez plus d'information à me donner , merci de me l'envoyer par mail, cela me serait vraiment utile, j'ai vraiment envie de bien traiter ce sujet

2. lallain 03/06/2009

J'AI ETAIS TOUCHER ALORS QUE JE N'AI QUE 10 ANS ET LE SITE ET BIEN FAIS

3. Lucie 28/02/2012

Je cherche la liste complète des requin les plus menacé d'extinction quelqu'un pourait-il me la transmètre?

4. Terry27HARRIETT (site web) 21/03/2012

I had got a desire to make my firm, nevertheless I did not have got enough amount of cash to do it. Thank goodness my close colleague advised to utilize the <a href="http://goodfinance-blog.com">loans</a>. Hence I took the small business loan and made real my dream.

5. buy an essay (site web) 25/03/2012

Nice topic referring to this topic. One would check the topic at the custom essays writing services and buy essay or buy term papers finished by essay writers.

6. write custom research paper (site web) 29/03/2012

When you complete your academic papers by your own, you can't be sure that your papers are the best! Nevertheless, you won't have such kinds of worries if you know that experiences specialists accomplish your essay. Thence, you act correctly if buy college research paper.

7. essay papers (site web) 29/03/2012

No body is willing to destroy her career, but, not everybody is able to complete the best course essays. Hence, the only one solution seems to be to find essay writing service.

8. Directory submission (site web) 04/04/2012

The good directory submissions services will be able to get up you wesite at time you focus on your business.

9. custom research paper (site web) 07/04/2012

If we do not get paper writer, we will not know whether custom writing services are cheating or reliable. From time to time, we have to take a risk!

10. custom writing (site web) 09/04/2012

The essay writing about this good topic, you will find at the essay writing service. Order the research papers and custom writing about this good topic.

11. custom essays (site web) 09/04/2012

The essay writing about this good topic, you will find at the essay writing service. Order the research papers and custom writing about this good topic.

12. Marketing Essay (site web) 11/04/2012

Great post. Nobody seems to think about this a lot. I see tons that are the default which is what I have done in the past, but it makes a world of difference to customize it to your own blog. I have even choose to buy Architecture Essay, hope this will assist. Thanks for the tips!

13. Quarterly Essay (site web) 11/04/2012

Great post. Nobody seems to think about this a lot. I see tons that are the default which is what I have done in the past, but it makes a world of difference to customize it to your own blog. I have even choose to buy Architecture Essay, hope this will assist. Thanks for the tips!

14. credit loans (site web) 22/06/2012

I had a dream to make my commerce, nevertheless I didn't have enough of cash to do that. Thank heaven my friend advised to use the loan. Thus I used the short term loan and made real my dream.

15. business loans (site web) 28/07/2012

Houses are not cheap and not everyone is able to buy it. Nevertheless, loan "goodfinance-blog.com" are invented to help people in such hard situations.

16. personal loans (site web) 28/07/2012

Houses are not cheap and not everyone is able to buy it. Nevertheless, loan "goodfinance-blog.com" are invented to help people in such hard situations.

17. mortgage loans (site web) 28/07/2012

Houses are not cheap and not everyone is able to buy it. Nevertheless, loan "goodfinance-blog.com" are invented to help people in such hard situations.

18. loans (site web) 28/07/2012

Houses are not cheap and not everyone is able to buy it. Nevertheless, loan "goodfinance-blog.com" are invented to help people in such hard situations.

19. loans (site web) 28/07/2012

Houses are not cheap and not everyone is able to buy it. Nevertheless, loan "goodfinance-blog.com" are invented to help people in such hard situations.

20. mortgage loans (site web) 28/07/2012

Houses are not cheap and not everyone is able to buy it. Nevertheless, loan "goodfinance-blog.com" are invented to help people in such hard situations.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×